La vie à deux dans une ville où on ne connait personne

J’ai longtemps hesité à écrire cet article mais cela me paraissait important d’en parler car quand on part à deux vivre à des milliers de km de ses proches, la vie de couple change beaucoup. D’ailleurs, je pense qu’une des question que j’ai le plus reçue de la part de mes meilleures amies au début de cette experience était « comment ça se passe avec Valentin? » et aujourd’hui je voudrais repondre à ces questions en toute transparence pour aider ceux qui voudraient également se lancer dans cette experience.

Notre couple avant les Etats-Unis

 

DSC_0647
Sur l’Ile aux Moines, en Bretagne, Printemps 2018

 

Valentin et moi sommes en couple depuis de nombreuses années. Nous nous sommes rencontrés lorsque nous étions assez jeunes à une fête de Nouvel An où mon amie Flora m’avait invitée et que son meilleur ami Marco organisait. Ce qui est amusant, c’est que je passais alors de supers vacances avec ma famille dans le sud de la France, à Saint Raphael où nous résidions dans une belle maison avec vue sur la Mer Mediterrannée et j’etais tellement bien que j’ai du « me pousser » ( vous savez ces moments où on veut aller a une soirée mais on a un peu la flegme…) et finalement c’était la meilleure décision de ma vie car cela m’a permis de rencontrer  Valentin.

Valentin et moi avons connu toutes les configurations « classiques » de couple, nous avons été en relation dans la même ville mais ne vivant pas ensemble, en relation à distance dans le meme pays, en relation à distance dans deux pays differents et nous avons vecu ensemble à Paris, où nous avons pu nous retrouver il y a 3 ans.

Valentin et moi avons des caractères assez indépendants. Je suis d’avis que pour s’épanouir dans toute relation que ce soit, il faut deja être épanoui soi meme. C’est vrai, la seule personne avec qui vous passerez toute votre vie de votre naissance à votre décès, c’est vous même! A Paris, nous étions tous les deux assez investis dans notre vie professionnelle (je pense que ceux qui me lisent depuis quelques temps savent combien je suis carriériste!) et nous avions chacun nos amis et nos centres d’intêrets de notre coté.

 

DSC_0052
A Orléans, automne 2016

 

Dans une semaine de travail de 5 jours, nous étions rarement ensemble plus de 2 soirs par semaines bien que vivant ensemble et il nous arrivait souvent de passer des week-ends chacun de notre côté sans que cela nous pose beaucoup de difficultés. Au contraire, j’aimais beaucoup ce rythme où nous nous retrouvions apres des moments intenses avec nos amis et familles, pour en vivre de nouveaux tous les deux. Je trouve que nous n’avons jamais eu de routine bien qu’étant ensemble depuis longtemps et nous avions toujours plein de choses à nous dire ! Se retrouver après quelque chose que nous avions vécu pour en parler ensemble, c’est vraiment génial je trouve.

Notre vie ensemble a New York

En demenageant a New York, nous savions que nous allions passer beaucoup plus de temps ensemble et cette perspective nous a beaucoup plu! La seule personne que je connaissais etait ma coach sportive qui vit a mi-temps a Paris et a mi-temps ici donc ce n’est pas vraiment une amie a « temps plein ».

Nous sommes arrivés dans la ville ne connaissant que l’un et l’autre. Forcément, nous avons tout de suite partagé beaucoup plus ensemble que dans notre vie ensemble à Paris. Avec les difficultés que nous avons pu rencontrer ( l’immigration, les brokers qui essaient de nous arnaquer, le climat horrible de New York…), « le bad et le ugly » s’est aussi inséré dans notre couple. Je me rappelle qu’avant New York, je faisais toujours attention à mon apparence physique avec Valentin (pas très féministe je sais 😦 ) et à New York, je me suis enfin montrée comme j’étais vraiment je pense. UPS ayant perdu presque la totalité de mes affaires françaises, j’ai passé plusieurs semaines à ne pas trop m’intéresser à comment je m’habillais. Tous ses petits moments de « mise à nue » nous ont énormémént rapprochés.

 

DSC_0009
Dans la baie de New York, automne 2018

 

Notre relation a tout de suite évolué vers quelque chose de plus « naturel » mais aussi plus sain je pense. On a plus de disputes qu’on en avait jamais eu avant mais on a aussi eu plus de beaux moments et on s’est rapproché comme jamais.

Valentin est dévenu mon meilleur ami en peu de temps et je trouve ça fantastique de pouvoir tout lui raconter et tout partager avec lui! On a été forcé de partager des choses difficiles qu’on aurait jamais vécues à Paris et on a aussi eu des expériences incroyables ici qui nous ont tellement rassemblés. Honnêtement, je pense que cette experience a completement transformé notre couple et je suis heureuse qu’on ait eu la chance de la vivre.

Maintenant, nous avons chacun des amis de notre côté et ensemble et je suis quand même heureuse de pouvoir passer la soirée avec mes amies et de rentrer pour qu’on se raconte. Mais je sais que désormais, nous sommes une équipe et que nous crééons notre avenir ensemble.

Mes conseils pour apprendre à vivre ce type d’expérience à deux

J’ai listé quelques conseils ci-dessous tiré de ce que nous avons vécu, Valentin et moi, j’espère qu’ils pourront aussi vous aider si vous souhaitez faire ce grand pas!

  1. C’est ok d’en avoir marre de l’autre : les premières semaines avant que je commence à travailler, c’était Valentin tout le temps, Valentin tous les soirs, Valentin tous les week-ends. Et il y a eu des moments où j’en parlais à mon amie Laetitia en lui disant « je veux voir d’autres gens! » et comme c’est la personne la plus compréhensive du monde elle me disait « c’est normal, c’est ok ». Ca m’a beaucoup aidé à déculpabiliser.
  2. C’est important de continuer à garder ses loisirs pour soi : c’est très important mais je pense que même si ça peut faire peur de faire seuls les loisirs qu’on adorait faire avec ses amis avant, il faut continuer à le faire. J’ai continué de faire beaucoup de sport toute seule alors que j’avais l’habitude de le faire avec Laurène ou Pauline et qu’elles me manquaient trop. Et finalement, ca m’a permis d’avoir des moments seule et de me faire des nouvelles amies!
  3. Apprendre à accepter l’autre même si il apparait plus « faible »: je pense qu’avant New York, notre couple fonctionnait beaucoup par amour admiratif où nous étions très admiratifs l’un de l’autre. Et ici avec les difficultés que nous avons rencontrées, on a commencé à se voir vraiment comme nous sommes, avec nos hésitations et faiblesses. Et il faut aussi l’accepter afin d’avancer!

 

 

IMG_2017
Chicago, automne 2018

 

J’espère que ces conseils vous sauront utiles! Merci à tous pour votre soutien et petits messages, ça me touche trop!

Claire

 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s