Vivre à New-York : combien ça coûte ?

Cette semaine, je voudrais parler d’un sujet sur lequel je reçois des questions toutes les semaines : celui de l’argent. On m’a beaucoup demandé combien notre départ nous avait couté, ce que nous avions du mettre de coté pour préparer ce sujet, combien gagne t-on aux Etats-Unis, combien nous payons notre loyer… Je vais essayer d’y répondre le plus précisement possible afin de pouvoir vous aiguiller. Toutefois, je tenais à préciser que je ne suis pas vraiment quelqu’un qui suis hyper intéréssée par l’argent : j’ai toujours eu la chance de gagner assez bien ma vie depuis que j’ai commencé à travailler et je n’ai jamais été le genre de personne qui demande une augmentation ou qui va négocier son salaire donc il se peut que je ne sois pas la mieux placée pour répondre à toutes les interrogations…

Les americains et l’argent

Une des choses qui m’a le plus marquée depuis mon arrivée aux Etats-Unis, c’est combien tout tourne autour de l’argent ici. La mentalité américaine est très construite autour de l’idée que le prestige dépends du salaire, et bien sur plus on gagne d’argent, plus on est important dans une communauté. Lors des premieres soirées que j’ai faite, ça m’est arrivé de me faire demander mon salaire par des inconnus et j’étais assez choquée je crois! Mais ici, et surtout à New-York c’est une question assez basique.

Aux Etats-Unis, le rapport entre les gens est en permanence un rapport client/vendeur même pour des missions de service public c’est à dire que vous êtes soit le vendeur de quelqu’un ( dans votre métier par exemple) soit le client de quelqu’un (même lorsque vous etes au medecin par exemple). Pour vous donner un exemple, ici dans la presse il y a les « news producers » (ceux qui produisent des nouvelles) et les « news customers » (ceux qui les reçoivent).

Pour être honnête, j’ai eu beaucoup de mal à m’habituder à cette mentalité les premières semaines où pour chaque nouveau service que nous souhaitions utiliser (notamment téléphone, banque ect), la première question que l’on nous posait avant de nous demander ce que nous cherchions c’était « Quel est votre budget? » ce qui souvent se traduisait par « How much? ». Mais bon, maintenant je m’y suis habituée et j’y trouve même quelques avantages !

 

DSC_0051
Le temple de la consommation New-Yorkaise : Bloomingdale’s

 

Les frais d’expatriation

Je crois que c’est LA question que j’ai le plus reçue alors je me tenais d’y répondre dans cet article. Avec Valentin, nous avons décidé de partir vivre aux Etats-Unis début février 2018. Fin février, nous partions en vacances en Laponie avec des amis donc nous n’avons pas vraiment mis des sous de coté pour le projet car nous etions plus excités par le Cercle Polaire et les aurores boréales haha

C’est au retour de la Laponie que j’ai trouvé que c’était rude, nous avons mis beaucoup d’argent de coté chacun jusqu’au départ et pour la première fois depuis qu’on habitait ensemble, j’ai trouvé que nous nous « privions » un petit peu. On a réduit les week-ends à l’étranger, les restaurants gastronomiques, les vetements de marque pour moi pour mettre de coté ce qu’on pouvait. On a mis en 6 mois presque 10 000 euros de coté chacun donc 20 000 euros à deux, ce qui avec du recul n’était pas assez pour l’expatriation. Les frais à penser en amont étaient les suivants :

  • Les frais de visas (entre 3 000 et 10 000 euros par personne selon les formules et les ratés pour moi);
  • Les frais de départ : billets d’avion, Airbnb pour les premières semaines, envoi de colis, avances sur salaire le temps d’être payés… (il faut bien compter 1 000 à 2 500 euros par personne);

Et sur place, il y avait comme à chaque déménagement des coûts associés et en parallèle certains que nous n’avions pas prévus :

  • Les frais de loyer : ce qui est rude ici c’est que souvent les expatriés ont à avancer plusieurs mois d’avance comme j’explique dans mon article ici  ; 
  • La caution locative;
  • L’achat des meubles, fournitures et objets pour l’appartement;

Donc ca peut vite représenter beaucoup d’argent ! Je conseille fortement de mettre beaucoup d’argent de coté avant de partir afin de pouvoir éponger certains coûts qui tombent par surprise… Nous ce qui nous a aidé c’est que Valentin avait travaillé déja en amont et a été payé une grosse somme en arrivant qui a pu nous aider mais si c’était à refaire, je réduirais le budget Laponie haha

DSC_0048

Le coût de la vie à New-York

La vie à New-York est beaucoup plus chère qu’à Paris. C’est la première chose que je veux dire et que je n’avais pas remarqué lors de mes passages en tant que touriste/professionnelle. Mais, les salaires sont aussi beaucoup plus hauts donc je pense qu’au final, le rapport est presque pareil.

Je voulais donner ici une petite estimation des prix sur Manhattan, dans un quartier typique type East Village ou Upper East Side :

  • Un mois de loyer pour un deux pièces de 40m2 : 2 000/ 2 500 $
  • Une semaine de courses pour deux personnes : 100/ 150 $
  • Un abonnement de téléphone : 60/ 75 $
  • Un abonnement de métro : 120 $
  • Un abonnement dans une salle de sport classique : 80/ 100 $
  • Un pull dans un magasin de catégorie moyenne (pas d’H&M ni de Sandro) : 60/80 $
  • Un restaurant type dinner/burgers pour deux : 30/50 $
  • Un restaurant un peu spécial pour deux (type italien) : 60/90 $
  • Un billet de train pour aller à 2h de NY : 100/ 140 $
  • Une entrée au cinéma : 15 $
  • Une entrée au musée : 25 $

Les prix sont donc un petit peu plus élévés que ce qu’ils sont en France, avec une conversion en euro. Il faut aussi se rappeler que beaucoup de prix sont hors taxes et qu’il faut ensuite rajouter quelques pourcentages en plus (je n’ai pas encore bien compris le système).

Et au retour ? 

Une autre question que j’ai reçue en message privé sur Instagram ou Facebook, c’est « et le retour? ». Pour être honnetes, on ne pense pas vraiment au retour pour l’instant ni si on rentrera tout court (à en parler dans un autre article!). Je sais juste que notre priorité ici est vraiment de profiter de toutes les expériences qu’on pourra avoir, de voyager et de découvrir plein de nouvelles choses. Ca ne veut pas dire que nous ne mettrons pas d’argent de coté car je pense qu’il faut TOUJOURS en mettre mais je pense qu’il n’y aura plus de serrage massif de ceinture en tout cas pas tant que nous serons ici en expatriation.

DSC_0055

Voila, j’espère que j’ai répondu à toutes les questions que vous aviez et n’hésitez pas à commenter, m’envoyer un email ou m’écrire sur Instagram si vous avez envie que je parle d’autres choses dans un prochain article !

Claire

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s