Notre appartement à New-York

 

Cette semaine je voudrais parler d’un sujet qui est très important pour réussir son expatriation: le logement. Je trouve personnellement que l’endroit où on vit fait toute la différence dans l’appréciation et d’un endroit ! Personnellement, je suis assez attachée aux lieux donc j’ai vraiment besoin de me sentir bien où j’habite afin d’avoir envie d’y passer mon temps. On m’a aussi parlé à de nombreuses reprises des hivers froids et des tempêtes de neige à New-York qui forcent à rester à l’intérieur pendant plusieurs jours, alors autant avoir un intérieur agréable 🙂

Ayant vécu dans 5 différentes villes ces 4 dernieres années, je dois avouer que se loger à New-York a été de loin le plus difficile des 5 villes mais avec mes conseils ci-dessous cela devrait être plus facile!

DSC_0689

Le marché immobilier aux Etats-Unis

 Le marché immobilier aux Etats-Unis est très différent du marché immobilier européen et je pense qu’il est très important de bien se renseigner avant de partir afin d’eviter les mauvaises surprises!

L’utilisation des Brokers

Il va être difficile pour moi de généraliser sur le marché dans toutes les Etats-Unis tant le pays est vaste mais je peux parler de celui que je connais : New-York. La premiere chose importante à savoir est que lorsqu’on cherche un appartement, on ne traite presque jamais directement avec le propriétaire : il y a presque toujours un agent immobilier (broker) dans l’affaire et honnetement j’ai trouvé que ceux-ci étaient extrêmement malhonnetes. Valentin s’est fait « avoir » par un broker au debut de notre recherche qui nous a pris de l’argent et qui nous a promis un appartement que nous n’avons jamais eu…

Les brokers sont rémunérés avec des Broker Fees qui sont en generales de 10 à 15% du loyer annuel, ce qui peut faire beaucoup d’argent! Il est donc vraiment important de bien choisir des appartements qui sont dits « No-Fee », c’est à dire que c’est le propriétaire qui paie les fees.

Le montant des loyers

Une autre chose à savoir est que les loyers sont très chers : nous avions l’impression de payer beaucoup d’argent à Paris pour notre 40m2 dans le XVIIIème, ici c’est le double voir le triple pour la même surface et ce sont les prix du marché, donc il faut suivre… Je me rappelle comme nous avons été surpris quand nous avons commencé à regarder les appartements (bien avant d’avoir eu un travail ou même un visa!), c’était un peu le choc.

Pour être éligible sur un appartement, il est demandé d’avoir 40 fois le montant du loyer dans son salaire annuel, c’est à dire que pour un loyer à 3 000 $, il faut minimum gagner 120 000 $ annuels.

Il faut aussi savoir que pour « postuler » sur un appartement, il faut payer des application fees qui sont en général de 100$ par personne, donc 200 (voir 250$ selon les broker) à chaque fois qu’on postule sans être remboursés si l’appartement n’est pas obtenu…

La petite galère américaine…

La grosse difficulté pour les expatriés est de devoir trouver un appartement sans avoir de Crédit Score… Aux Etats-Unis, le Credit Score est une note que vous avez en fonction de votre historique à rembourser vos crédits (je ferais un article sur le système financier plus tard!) et quand vous êtes expatriés, vous n’avez pas d’historique de crédit aux Etats-Unis…

Quand on a pas de Crédit Score, les propriétaires vous demandent de payer de 2 à 12 mois de loyer d’avance… Ce qui, sur un loyer de 3000 $ fait une grosse somme à prévoir avant de partir!

La derniere chose à savoir est que le marché bouge très vite, donc il faut être extrêmement réactif et poser un dossier au moment des visites si on veut avoir une chance d’avoir un appartement!

IMG_7875

 

Notre recherche d’appartement   

Quand nous avions discuté au départ avec Valentin, nous savions que nous voulions vivre dans l’Upper East Side. On adorait ce quartier très familial, avec ses petits appartements et ses jolies rues avant de venir et la proximité du parc pour moi qui cours presque tous les matins était un avantage certain dans une grande ville! Je dois aussi avouer que plus jeune j’étais une grande fan de Gossip Girl et que ce quartier m’attirait déja… (mais plus je connais NY, plus je réalise que Gossip Girl devait surement se passer très au sud de l’Upper East, voir dans Midtown…)

Valentin est arrivé avant moi aux Etats-Unis. A son arrivée, nous avions pris un Airbnb pour une semaine (ce qui était trop court et que nous avons du prolonger!) et nous nous etions dit que nous ferions les visites sur place afin de vraiment visiter les appartements et ne pas prendre sur « photos ». J’ai eu plusieurs mauvaises surprises par le passé en faisant de cette maniere et je ne souhaitais pas que nous vivions la même chose ici.

Nous avons commencé notre recherche de maniere classique par internet. Les bons sites à connaitre sont Craiglist (le bon coin local), Street-Easy (où nous avons réussi à trouver) et RentHop. Les Brokers repondent très vite et sont assez réactifs donc c’est la bonne nouvelle. En envoyant un message, attendez-vous à visiter l’appartement dans la journée!

Cependant, nous avons eu des expériences terribles avec certains Brokers New-Yorkais qui étaient uniquement intérréssés par notre argent, qui étaient désagréables et qui nous disaient qu’on ne trouverait jamais dans notre gamme de prix…

 

DSC_0687.jpg
Le début de notre rue

 

Après plusieurs mauvaises surprises et des appartements pas terribles qu’on nous a fait visiter, nous avons trouvé notre appartement sur lequel j’ai eu un véritable coup de coeur! Il nous a fallu être extrêmement réactif car plusieurs autres couples voulaient également. On a posé un dossier, nos applications fees à l’ouverture de l’agence. On nous a fait attendre dans une grande salle de réunion pendant que la responsable prenait une décision et je me rappelle qu’on avait super peur que ca ne marche pas encore et qu’on doive continuer à postuler… On a été tellement soulagés quand elle est arrivée vers nous en nous disant « Vous êtes approuvés » et qu’on a signé notre bail…

Notre appartement à New-York

Notre appartement est super cool! Il était non-meublé quand on l’a pris (comme beaucoup d’autres appartements ici, les meublés sont assez rares…), donc on a loué un camion, ce qui n’a pas été très facile à conduire et à garer dans New-York et on a organisé notre déménagement. Pour les meubles, je déteste avoir les mêmes choses que tout le monde donc on est allé chercher des meubles que j’avais repéré sur le bon coin local un petit peu partout dans la ville et on a fini notre virée par un tour au Ikéa de Brooklyn pour ce qu’il manquait ! Et finalement, je suis assez contente du résultat, je trouve qu’il est aéré sans être trop impersonnel. J’espère qu’avec les mois qui passent nous le décorerons au fur et à mesure, nous l’avons que depuis 2 semaines…

Pour moi ce qui est encore plus important que l’appartement en lui-même, c’est le quartier. Dans une ville aussi grande que New-York, je trouve que pouvoir tout faire à pieds dans les environs est vraiment appréciable : il y a plein de restaurants très sympas tout autour, Central Park à 5 minutes à pieds, les quais et un petit parc de l’autre côté, tous les petits commerces et les différentes salles de sport accessibles à moins de 10 minutes.

Je suis très contente de ce que nous avons trouvé et je pense que nous y serons biens pour les années à venir 🙂

J’espère que cet article vous aidera si vous voulez vous installer à New-York! Comme d’habitude, n’hésitez pas à m’écrire si vous avez d’autres questions (j’espère d’ailleurs avoir répondu aux différentes questions reçues sur les logements dans cet article!)

Claire

 

 

Une réflexion au sujet de « Notre appartement à New-York »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s